Noël et frugalisme

Et si cette année, le Père Noël ne venait pas de Laponie, mais de Frugalie ? Vous savez, ce petit pays du nord où les habitants vivent en harmonie avec la nature et se nourrissent d’amour et d’eau fraîche ^^

En tout cas, une chose est sûre, Noël sera particulier cette année… Impossibilité de se réunir où on veut et avec qui on veut, de se faire des câlins, des bisous. La magie de Noël risque d’en prendre un coup 🙁

Vous verrez peut être moins de monde que d’habitude, ferez moins de repas de fête et considérerez qu’il faut faire attention à votre portefeuille en cette période d’incertitude. Ce Noël  pourrait alors être l’un des plus frugal de votre vie.

Inversement, votre taux d’épargne s’est peut être envolé cette année comme beaucoup de Français (la banque de France estime le surplus d’épargne à 130 milliards d’euros pour 2020 – source). Et vous souhaitez peut être avant tout faire plaisir à vos proches pour casser la morosité ambiante, ce Noël sera alors pour vous sans doute particulièrement dépensier.

Ou bien vous êtes entre les deux, vous avez beaucoup épargné et vous êtes de nature frugale… (Félicitations vous êtes sur le chemin de la liberté financière 😀 )

Dans tous les cas, ce Noël risque de ne pas être comme les autres et comme c’est souvent dans les situations nouvelles que l’on apprend sur soi même, si on profitait de cette année particulière et du symbole qu’est Noël pour s’interroger sur notre consommation ?

Noël, tradition achats

 

Le budget moyen des français pour Noël en 2019 était de 549 € (source), dont 355 € de cadeaux. Le reste étant consacré aux repas et à l’habillement principalement.

Il s’agit là des dépenses moyennes par adulte. Il faut donc les multiplier par 2 pour un couple ou une famille, ce qui représente alors un budget de 1098 , dont 710 € de cadeaux.

Sachant que le salaire net moyen était de 2238 € en 2016 (source , il ne semble pas y avoir de chiffres plus récents) et que les français épargnent en moyenne 15% de leur salaire net, les 549 € de budget dépensés à Noël correspondent donc à environ 1.5 mois d’épargne.

Placé sur un ETF CAC40 (rendement moyen annuel de 9% avec dividendes réinvestis depuis 50 ans – source), ce montant annuel donnerait 33 400 € après 20 ans, 89 000 € après 30 et 220 000 après 40 ans! De quoi mettre du beurre dans les épinards à sa retraite 🙂

Et si votre objectif est d’atteindre la liberté financière après 20 ans de carrière par exemple, vos achats de Noël feront probablement reculer votre objectif de 1 à 2 ans selon votre montant final ciblé… Juste pour des achats de Noël!

L’idée de cet article n’est pas de vous conseiller de n’offrir aucun cadeau et de passer Noël à manger des pâtes avec du pain. Je pense au contraire que c’est important d’offrir des cadeaux à Noël et de passer un bon moment en famille autour d’un repas.

Mais je pense aussi que ce budget moyen par personne est une somme importante, et en bon frugaliste, je ne peux m’empêcher de me poser la question suivante, pourrais je dépenser moins tout en faisant autant plaisir à mes proches ? Qu’est ce qui pourrait m’aider à réduire mes dépenses ?

 

Ne pas suivre la masse

 

Noël et frugalisme

Ce n’est un secret pour personne, nous vivons dans une société de consommation. De nombreuses personnes sur cette planète achètent leur bonheur, ou pensent acheter leur bonheur, en se procurant des téléphones, des voitures, des vêtements, et pensent du même coup offrir du bonheur à leurs proches en leur achetant des biens matériels… beaucoup de biens matériels.

Vous avez peut être cette collègue qui vous raconte ses achats de Noël à la machine à café. Elle a trouvé pour sa fille une poupée, un ensemble à karaoké, une paire de talkie walkies, une robe de princesse et elle se demande ce qu’elle pourrait bien encore acheter.

En parallèle, un ami vous raconte qu’il pense acheter un collier à sa femme pour la modique somme de 1200 .

Puis votre soeur vous demande ce que vos enfants souhaitent car elle a l’habitude d’acheter des cadeaux à tous ses neveux et nièces, et même aux enfants des amis, aux amis d’amis et à l’homme qu’a vu l’homme qu’a vu l’ours.

En parallèle de ça, vous subissez chaque jour les pubs pour les jouets, les bijoux, les parfums, et vous vous dîtes qu’un seul cadeau par personne, comme vous l’imaginiez, ne sera sans doute pas suffisant… 

Au moment de ressentir cette culpabilité et cette pression sociétale, arrêtez vous, prenez du recul et respirez ^^

Vous n’êtes pas obligé de faire comme les autres. Vous êtes libres d’offrir ou non des cadeaux, et à qui vous voulez.

Penser écolo

  

Imaginez la quantité de plastique, de cartons et de piles électriques qui vont se retrouver sous nos sapins dans quelques jours. Imaginez la quantité de CO2 émise par les transporteurs pour transiger ces millions d’articles à travers le monde, vers les magasins et maintenant directement chez nous grâce à la magie du e-commerce.

Pas besoin de chiffres à l’appui pour être certain que ces quantités sont faramineuses et que si nous voulons prendre soin de notre planète, elles doivent être réduites.

Et pour cela, deux solutions assez simples : moins consommer, donc acheter moins de cadeaux par personne et/ou à moins de personne – et consommer local. 

 

Viser juste

 

Noël et frugalisme

 

Facile à dire me direz vous. Mais si vous décidez d’offrir un seul cadeau par personne, à votre famille proche y compris, il faut alors viser juste. 

Pour cela, la meilleure technique est de rester à l’affût de vos proches tout au long de l’année, de s’intéresser à leurs centres d’intérêt, de les questionner, de retenir les petites allusions à droite à gauche « ah ça doit être génial d’aller voir un match de foot au Parc des Princes », « j’adore l’Impressionnisme, c’est vraiment le mouvement artistique que je préfère » ou encore « Regarde comme il est beau ce bracelet »… 

Tout au long de l’année, retenez ces petites phrases, ces petits signes. Et au moment d’acheter vos cadeaux, essayez de vous en souvenir. Vous pourrez alors choisir le cadeau qui se rapproche le plus de ce moment et donc des goûts de la personne. 

Et si vous avez plusieurs pistes, tant mieux, prenez celle qui coûte le moins cher 🙂

 

Ne pas trop gâter les enfants!

 

Je vais peut être passer pour un coeur de pierre ^^ et il s’agit là d’un point de vue très personnel, mais je souhaite le partager malgré tout. 

Je crois qu’il est important de ne pas trop gâter les enfants. Du moins, de ne pas forcément les gâter autant que notre coeur nous dit de le faire. Bien sûr on aimerait tout donner à nos enfants, qu’ils ne manquent de rien, qu’ils possèdent tout ce qu’ils désirent. Mais est ce le bon choix de céder à cela ? 

Pour avoir grandi dans une famille plutôt frugale, je ne me suis jamais senti gâté lors de mes anniversaires ou à Noël. Je ressentais d’ailleurs par moment une certaine envie vis à vis de mes copains qui recevaient des jeux vidéos ou des vêtements de marques.  

N’ayant jamais eu la sensation d’avoir trop de biens, j’utilisais donc toujours mes affaires à fond et sans en laisser trois fois plus dans un placard tout le reste de l’année. Je prenais soin de ces affaires, elles avaient une vraie valeur à mes yeux et je ne passais pas d’un jouet à l’autre toutes les 5 minutes, comme beaucoup d’enfants font aujourd’hui.  

Aujourd’hui, avec le temps, je pense que cette éducation a été un des plus beaux cadeaux que mes parents pouvaient me faire car elle m’a apporté une vraie valeur des choses, une volonté d’obtenir ce que je souhaite par mes propres moyens et surtout un oeil très critique sur la consommation. 

N’habituez pas vos enfants à avoir tout ce qu’ils veulent, laissez leur la possibilité de se satisfaire de ce qu’ils ont puis d’obtenir ce qu’ils veulent par eux mêmes.

 

Séparer le matériel de l’immatériel

 

Plus de cadeaux ne signifie pas plus d’amour autant que plus d’argent ne signifie pas plus de bonheur. 

Votre collègue de la machine à café qui vous raconte ses achats de Noël pour sa fille confond sans doute quantité de cadeaux et quantité d’amour. Les deux n’ont rien à voir. Vos enfants ne vous détesteront pas si vous les gâtez un peu moins, surtout si vous visez juste. Votre conjointe ne vous aimera pas moins si son bracelet coûte 400 € au lieu de 1200. Et vos amis ne vous abandonneront pas si vous n’offrez que des chocolats à leur enfant à Noël.

Et si c’est le cas, vous pourrez vous questionner sur leur réelles motivations, et les envoyer lire ce blog ^^ 

Séparez le matériel de l’immatériel, les deux n’ont rien à voir, soyez en convaincu.

 

Idées cadeaux frugales et écolos

 

Pour finir je vous propose quelques pistes à étudier pour un Noël plus frugal et si possible écologiquement responsable!

 

  • Proposez vos services. Vous savez peindre et votre beau frère parle de repeindre son bureau depuis des années. Passez à l’acte. Vous êtes calé en photo et votre neveu est attiré par ce domaine, offrez lui un cours personnel. En plus, quand vous serez libre financièrement, vous aurez tout le temps d’aider vos proches 🙂

 

  • Faites main! Vous savez cuisiner, tricoter, peindre, jardiner… Offrez une création de votre part.

 

  • Offrez des expériences locales. Spa, restaurants, visites, parcs à thème. Ce type de cadeau n’est pas forcément bon marché mais il a le mérite de souvent moins polluer que le matériel et de faire travailler les business locaux. Et on ressort très souvent plus enrichi personnellement d’une expérience que d’un bien matériel.

 

  • Offrez des livres. La connaissance n’a pas de prix et sera toujours appréciée. Mais n’oubliez pas de viser juste dans ce cas. Soyez sûr que la personne est attirée par le sujet du livre. Livre acheté dans une librairie locale si possible 🙂

  • Offrez de l’art. Un bel objet design, un classique du cinéma, des tickets pour une exposition. L’art est ce qui nous sauvera!!

 

  • Offrez local. Un bon cadeau dans une boutique du coin que vous appréciez particulièrement, un dîner dans un bon resto, un abonnement aux produits du maraîcher voisin.

 

  • Offrez des actions! En bon frugaliste, Noël peut être l’occasion de donner envie à vos enfants ou à vos proches le goût d’investir. En plus d’apporter de bonnes pratiques en finances personnelles, ce cadeau pourrait s’avérer très payant dans quelques années!

 

J’espère que ces quelques conseils vous auront apporté quelques pistes de réflexion pour un temps des fêtes plus frugal et écologiquement responsable.

 

Dans tous les cas, que vous le décidiez frugal ou pas, je vous souhaite de passer un très joyeux Noël et surtout de profiter de vos proches autant que possible en cette période si particulière.

 

Noël et frugalisme

Prenez soin de vous.

Votre dévoué Frugalman ?

 

Et vous comment a été votre Noël ? Avez vous été particulièrement frugal ou au contraire très dépensier ? Quel a été votre budget ? Racontez moi votre Noël dans les commentaires 🙂

 

Crédit photo principale :  par serhii_bobyk – fr.freepik.com

 

Abonnez-vous à la newsletter !

Abonnez-vous à la newsletter !

 

Et recevez en exclusivité mes prochains articles ainsi que le détail de mes actifs et de mes investissements

( 2 à 3 emails par mois )

Merci! N'oubliez pas de valider votre inscription dans l'email de confirmation